La campagne du CSA sur la protection du jeune public

À l’occasion de la journée anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant le 20 novembre 2016, le Conseil supérieur de l’audiovisuel, qui a notamment pour mission de protéger le jeune public, a lancé sa campagne annuelle sur la signalétique jeunesse.

Affichant les pictogrammes -10 (ans), -12, -16, -18, celle-ci a pour objet d’indiquer aux téléspectateurs la catégorie d’âge pour laquelle le visionnage est déconseillé.

Les slogans utilisés, « Les images violentes, on doit les éviter sinon il faut en parler » et « Les images choquantes, on doit les éviter sinon il faut en parler », placent  le dialogue au cœur du message du CSA et invitent le jeune public à un échange sur les images visionnées.

Affiche signalétique 2014 1

Toutes les chaînes de télévision vont diffuser, notamment aux heures de grande écoute, cette campagne de sensibilisation à la protection du jeune public, produite par le CSA.

Les radios se mobilisent également en diffusant un message, écho de la campagne télévisuelle, rappelant aux parents et aux adultes responsables d’enfants et d’adolescents, la nécessité de superviser les programmes regardés par les mineurs et de provoquer un échange sur les images visualisées.

Pendant toute la durée de cette campagne, les pages interactives du site http://jeunepublic.csa.fr sont ouvertes.

signalétique 2014 2
Retour en haut de page