Fiction historique et réalisme

La fiction historique, entre exigence de réalisme et liberté de création

Parmi les fictions, la fiction historique peut soulever des interrogations spécifiques : est-ce un genre qui exige un réalisme particulier ? Une fiction qui prend pour sujet une période, un événement réel de l'histoire peut-elle y mêler des faits inventés, voire même modifier la réalité historique ? Ces questions restent ouvertes et se posent au cas par cas.

Pour François Jost, la fiction, même historique, est un espace de création où il est possible d'inventer ou réinventer l'histoire, à condition que le public soit conscient qu'il a affaire à une fiction. 

Le point de vue de François Jost sur la fiction historique

François Jost est professeur à la Sorbonne Nouvelle Paris III, où il dirige le Centre d'études sur l'image et le son médiatiques (CEISME). Il enseigne l’analyse de la télévision et la sémiologie audiovisuelle.

Retour en haut de page