La satire, une tradition française

Réprimée, encouragée, aimée ou détestée, la satire est ancrée dans la tradition française. Aujourd'hui, peut-on encore rire de tout ?

En 1831, Honoré Daumier contournait la censure en dessinant le roi Louis-Philippe avec une tête de poire. En 1901, on parodiait les paroles de la Marseillaise pour railler le cléricalisme. En 1960, le journal Hara-Kiri voyait le jour avec toute l’impertinence que l’on connaît. Mais jusqu’où peut aller l’humour ?

 

Par le biais de son site « Enseigner le français », TV5MONDE propose un dossier pédagogique à destination des enseignants de français langue étrangère au niveau avancé. Ce dernier donne des pistes pour aborder le sujet de la liberté d’expression en classe, à travers un historique de la satire en France.

Retour en haut de page

La satire, une tradition française