La transmission des savoirs et des expertises audiovisuels par l'Ina

Dès sa création, la formation et la recherche font partie intégrante des missions de l’Ina. Aujourd’hui, l’Institut s’affirme comme un pôle d’excellence média, rassemblant, au cœur même d’une grande entreprise du secteur, formation professionnelle, enseignement supérieur, recherche et expertise.

Logo INA

Créé par la loi du 7 août 1974, l’Institut national de l’audiovisuel (Ina) est un établissement public industriel et commercial né du regroupement de trois services de l’ancien ORTF : les archives, la formation professionnelle et la recherche. Entreprise culturelle de l’audiovisuel, l’Ina s’affirme aujourd’hui comme un acteur de référence du secteur. L'Ina vous présente ci-dessous ses activités de formation et de transmission des savoirs, l'une de ses trois grandes missions (avec la mise en valeur du patrimoine audiovisuel et la sauvegarde de la mémoire audiovisuelle).

L’Ina, acteur de référence de la formation

Un acteur incontournable de la formation professionnelle

Depuis 1975, l’Ina forme les professionnels de l’audiovisuel et les aide à s’adapter aux mutations de leur secteur : plus de 5000 professionnels en France et dans le monde sont ainsi formés chaque année, faisant de l’Ina le premier centre européen de formation aux métiers de l’image, du son et du numérique. Rassemblée sous la marque Ina EXPERT, l’offre de formation continue de l’Ina couvre un large spectre incluant aussi bien les aspects technico-artistiques que la stratégie, la conception et le marketing des contenus. Près de 500 formations sont proposées au catalogue 2014.

Ina SUP : une école au cœur d’une grande entreprise de l’audiovisuel

 

Depuis 2008, l’Ina accueille également des étudiants au sen de son département d’enseignement supérieur Ina SUP.

Trois diplômes Ina sont proposés :

- Master Ina Gestion de patrimoines audiovisuels,

- Master Ina Production audiovisuelle,

- Diplôme Ina Bac + 3 Documentaliste multimédia.

En partenariat avec différents établissements d’enseignement, universités et grandes écoles (Télécom Paris Tech, ENS de Cachan, École nationale des Chartes, Université Paris 1…), Ina SUP propose de surcroît une dizaine d’autres formations, dont 4 en alternance, couvrant l’ensemble du champ de l’audiovisuel, du BTS au Master.

Une recherche à la pointe de l’innovation

L’Ina est à la pointe des recherches sur les contenus audiovisuels et numériques.

Leader sur plusieurs projets liés à la sauvegarde des contenus (PrestoSpacePrestoPRIME), il participe à de grands projets européens comme la Bibliothèque numérique, Europeana.

Les chercheurs d’Ina EXPERT sont à l’origine de technologies innovantes, comme Signature, un dispositif de protection des contenus audiovisuels contre le piratage, déjà adopté par TF1 et Dailymotion.

Les activités de recherche sont conduites en lien avec de nombreux partenaires universitaires ou industriels, en France comme à l’étranger : le CNAMl’INRIAla BBCla RAI, etc.

Le département de la recherche abrite également l’Ina GRM, héritier du groupe de recherches musicales fondé en 1958 par Pierre Schaeffer au sein de la Radiodiffusion-télévision française. Il est dédié à des activités de création et de recherche dans le domaine du son et des musiques électroacoustiques.

Une offre d’expertise ambitieuse

Le service étude et conseil d’Ina EXPERT s’appuie sur le savoir-faire technique et l’expérience méthodologique acquis par l’Ina pour accompagner entreprises et institutions dans leurs projets de sauvegarde, de numérisation et de valorisation de leurs contenus audiovisuels.

Ces interventions sont axées autour de trois domaines : la sauvegarde et la numérisation, la gestion des fonds numériques, la documentation et la valorisation. Elles prennent la forme de missions d’expertise et d’audit, d’accompagnement, de formations et de séminaires, et de prestations d’études et de veille autour des évolutions et des pratiques en termes de conservation et de valorisation.

L’Ina, observatoire des médias

L’Ina poursuit depuis de nombreuses années une politique active d’édition d’ouvrages destinés notamment aux milieux universitaires et professionnels, décryptant l’univers médiatique contemporain à travers un large champ de discipline – sociologie, économie, histoire, sémiologie.

Lancé en 2010, la web-revue internationale Ina global, dédiée aux médias et aux industries créatives, s’appuie sur un réseau de pas moins de 400 experts, en proposant des articles de fond et recommandations de lecture.

L’Ina a également développé de nombreux d’outils d’analyse des contenus édités par les médias. Tandis que le baromètre Ina STAT propose chaque trimestre un ensemble d’indicateurs quantitatifs sur le contenu des journaux télévisés diffusés par les chaînes de télévision nationales, l’outil OTMedia (Observatoire Transmédia) permet de retracer le cheminement et la reprise d’une information ou d’un événement dans la sphère médiatique, comprenant les médias traditionnels et l’univers du web, et ainsi d’analyser et de retracer les grandes histoires médiatiques sur une période donnée.

L’ensemble de ces initiatives contribue à faire de l’Ina un véritable Observatoire des Médias.

Page proposée par l'Ina.

Retour en haut de page

La transmission des savoirs et des expertises audiovisuels par l'Ina